Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact pour contacter le cabinet.

Féminicides, une série de mesures est annoncée par le ministre de l'intérieur

Un pas en avant selon les professionnels et les associations, bien trop peu pour Anne Bouillon.
Un pas en avant selon les professionnels et les associations, bien trop peu pour Anne Bouillon.
03/08/2021 © Archives PO - Christophe Bernard

Même si elle reconnaît "des plus", un "cercle vertueux" au sens où le mouvement est largement positif, Anne Bouillon ne cache pas sa déception.

L'accent est donné aux forces de l'ordre, avec des procédures qui vont changer, des croisements de fichiers informatiques et des officiers spécialisés dans chaque commissariat et Gendarmerie. A part cette dernière mesure, le " gouvernement accouche d'une souris " déplore Anne Bouillon.

' Tant qu'il n'y a pas la mise en place d'une véritable culture de la protection, tout cela ne servira à rien, renchérit-elle. A moyens constants, les forces de Police dédiées aux violences faites aux femmes seront ponctuées à d'autres services, à quoi bon ?". Pire, si les moyens ne vont pas non plus au parquet, "les signalements s'empileront sur le bureau d'un procureur..."

  Partager cet article

Kiosque

Top